Amour Du Vin

Edition du 18/06/2019
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, tanins savoureux. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château ÉTANG des COLOMBES


Propriété familiale depuis 4 générations. Implanté sur une superficie de 77 ha de vignes, le domaine dispose d'un terroir argilo-calcaire, caillouteux dont la majorité des parcelles est exposée plein sud. Les plus vieilles parcelles ont plus d’une soixantaine d'années et permettent d'élaborer la cuvée Vieilles Vignes et la sélection du Bois des Dames. Christophe Gualco, s’attache à veiller sur la qualité des vins qui ont fait du Château Etang des Colombes une des grandes propriétés viticoles de cette région. Innovant avec des vins de cépages et un Viognier en vendanges tardives, marqué par une présence plus forte hors de nos frontières. Pour Christophe Gualco, ce “2018 est une année sans sécheresse, un climat chaud et sec, pas de mildiou. Beau millésime frais avec une pointe d’acidité, très aromatique, de la matière et la quantité rejoint la qualité. Les Syrahs sont superbes, les blancs et les rosés vifs et parfumés, pourront se boire relativement jeunes, les rouges ont des tanins fins et sont très prometteurs. Nous commençons la vente des rouges 2015 et 2016, élevés en barriques, le Tradition 2018, non barriqué, les blancs et rosés 2018 et le blanc boisé 2016. Fin 2018, début 2019 : une nouvelle cuvée Corbières Terrasses de Lézignan 2018, un vin élevé en barriques, très concentré, de garde. Depuis la fin 2018 et le début de 2019, nous avons fait une demande pour avoir le label HVE.” On est au sommet avec son superbe Corbières rouge Bicentenaire Vieilles Vignes 2015, Grenache noir, Carignan, Mourvèdre, raisins issus de l’agriculture biologique, sélection de vieilles vignes vinifiées en grains entiers, par cépage, puis assemblées, une partie est alors élevée en barriques pendant 6 à 8 mois, un vin qui est intense en couleur comme en arômes, charmeur, aux tanins présents, avec ces notes de mûre, de poivre et de griotte au palais. Le Corbières rouge Bois des Dames 2015, Carignan, Syrah, Grenache, développe un nez complexe, avec des notes grillées, un vin rond, et élégant, boisé et poivré. Remarquable Corbières blanc Bois des Dames 2016, Grenache vieilles vignes, Bourboulenc, macération pelliculaire et fermentation en barriques avec bâtonnage puis soutirage et élevage pendant 6 à 8 mois.... C’est un vin très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes, de bouche puissante, harmonieux, d’une complexité certaine en bouche, où l’on retrouve des nuances de noix et de poire. Le Corbières blanc Tradition Henri Gualco 2017, Grenache blanc, Maccabeu, Bourboulenc, est plus vif, plus sec, avec cette touche épicée persistante, un vin tout en nuances d’arômes (pivoine, abricot frais), à déguster sur des sardines grillées ou des rougets au fenouil, par exemple. Quant au Corbières rosé Gris Colombe 2017, il est tout en fruits, très rond en bouche, structuré et parfumé, de belle teinte. Goûtez également l’IGP Pays d’Oc blanc Viognier 2017, suave, qui sent l’amande et la mangue.

Christophe Gualco

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 00 03
Site personnel : www.etangdescolombes.com

Robert AMPEAU et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau, on est vigneron hors pair de père en fils. Ici le vin est une affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance aromatique. Les Blancs évoluent parfaitement, très typés, intenses, classiques et très élégants. ”La Nature nous a gâtés en 2018, nous dit Michel Ampeau, année où la quantité et la qualité frisent l’excellence et nous promettent un grand millésime. Les ventes en 2019 concernent les 1997 et 1998.” On ne peut qu’apprécier ce splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux effluves de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur des cassolettes d'écrevisses et de girolles ou un poulet aux amandes. Superbe Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, vraiment très agréable sur un flan de crevettes au persil ou une crème de cèpes aux langoustines. Le Blagny La Pièce Sous le Bois rouge 1990, à la fois fin et corsé, a des notes très persistantes de mûre, de violette et d’épices, des tanins très veloutés, un vin tout en bouche, charmeur. Excellent Savigny-lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Grand Pommard 1996, ample et dense, aux tanins amples, gras, très parfumé (fruits frais, sous-bois, d’épices...).

Michel Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Email : michel.ampeau@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

MOURIESSE VINUM


Serge Mouriesse, œnologue-vigneron à Châteauneuf-du-Pape et dans la Vallée du Rhône depuis 28 ans, formé initialement à l'Institut de Bordeaux, il partage cette aventure avec sa femme Brigitte, depuis fin 2007, lors de l'acquisition de la première parcelle en Châteauneuf-du-Pape. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge Vieilles Vignes cuvée Tour d’Ambre 2015, 100% Grenache, de bouche puissante, avec des tanins présents mais fins, un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure les fruits macérés et les épices. Très agréable Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Pierre d’Ambre 2013, 90% Grenache et 10% Syrah, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse, finement tannique. Savoureux Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Pierre d’Ambre 2017, 30% Grenache blanc, 30% Roussane, 20% Clairette et 20% Bourboulenc, qui dégage des notes de lis et de rose, un vin ample, persistant, mêlant rondeur et vivacité, d’une jolie finale aromatique. Et encore cet IGP du Gard rouge cuvée La Mirœnière 2016, 100% Grenache, un vin harmonieux qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, d’une robe rubis foncé, de bouche puissante et soyeuse.

Brigitte et Serge Mouriesse
18, chemin du Clos
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :06 14 94 69 15
Email : contact@mouriesse-vinum.com
Site personnel : www.mouriesse-vinum.com

DOMAINE PICHARD


Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. remarquable Madiran cuvée Aimé 2012, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin typé et complet, idéal sur unj poulet fermier au foie gras ou un ragoût de fèves aux gésiers confites. Le 2011, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, est structuré, d’excellente évolution. Le 2010 dégage des senteurs persistantes d’humus et de pruneau, riche en couleur, mêlant finesse et complexité, de garde comme en atteste le savoureux 2007, velouté, aux arômes puissants de fruits noirs et de sous-bois, un vin ample et très chaleureux, dense et bien charnu.  Le Madiran cuvée Pichard 2014, au nez intense de cassis mûrs et d’humus, charnu et généreux, corsé en bouche, avec une finale de framboise et de fraise des bois, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, très aromatique.

Jean Sentilles et Rod Cork

65700 Soublecause
Téléphone :05 62 96 35 73
Télécopie :05 62 96 96 72
Email : pichard65@orange.fr
Site : domainepichard


> Nos dégustations de la semaine

COLLIN BOURISSET


Domaine de la POITEVINIÈRE


COQUARD-BOUR



> Les précédentes éditions

Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017

 



Pierre ARNOLD


Château D'ARRICAUD


BARON ALBERT


Château HAUT-BERGERON


Domaine des MONTS LUISANTS


Philippe LECLERC


Domaine MORTET Père et Fils


Domaine METRAT & Fils


Domaine Jean-Max ROGER


Château HAUT FERRAND


DRAPPIER


L'ESTABEL CABRIÈRES


Domaine La CROIX CHAPTAL


Domaine JOMAIN


Château HAUT-MARBUZET


Château La GALIANE


Alain THIÉNOT


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château FONTBONNE


Domaine de la SOLITUDE


Château BÉCHEREAU


ELLNER


Château de CRAIN


Cru du PARADIS


Château LESTAGE-DARQUIER


Eric TAILLET


LEJEUNE-DIRVANG


Château HAUT-CALENS



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU PONT LES MOINES


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales